La vraie couleur des agrumes n’est pas le orange, découvrez pourquoi

Dans l'imaginaire collectif, rares sont les personnes qui n'associent pas la couleur orange aux agrumes.

Cependant, la vraie couleur des agrumes n’est pas le orange, découvrez pourquoi !

Nature et coloration des agrumes #

Avant de comprendre pourquoi la vraie couleur des agrumes n’est pas le orange, il convient de nous intéresser à leur nature profonde. Les agrumes désignent un groupe de fruits composé principalement de citrons, d’oranges, de pamplemousses et de clémentines.

Chacun présente des caractéristiques spécifiques en termes de taille, d’écorce ou de pulpe. Pourtant, s’il est un aspect sur lequel ils semblent indéniablement se rejoindre, c’est bien la couleur orange. Et pourtant…

À lire Choix du géotextile pour paillage de gravier : nous avons des conseils d’expert

La maturité au cœur du débat

Première explication : la maturité ! Lorsqu’ils ne sont pas mûrs, ces fruits affichent souvent une écorce vert foncé. Cette teinte verdâtre est ainsi la norme pour les citrons encore acides, les oranges prometteuses ou les clémentines en devenir.

En réalité, la vraie couleur des agrumes n’est pas le orange, car ce dernier apparaît lors du processus de maturation.

Moment crucial dans la vie d’un agrume #

Le moment où cette transformation survient est tout simplement liée à l’évolution de certains pigments. Ces derniers, responsables des changements de couleurs chez nos fruits préférés, sont principalement constitués de caroténoïdes et de chlorophylle.

Lorsque les températures baissent, la production de chlorophylle diminue progressivement au profit des caroténoïdes, qui se développent sous l’action du froid.

À lire Désherbage efficace : 7 méthodes pour éliminer les mauvaises herbes

Des mythes aux réalités de la coloration

Alors que ce processus d’apparition des teintes orangées semble tout à fait naturel, il pourrait en réalité s’agir d’un moyen de manipulation orchestré par l’être humain. Il faut savoir qu’un agrume peut être parfaitement consommable sans pour autant prendre cette couleur orange si caractéristique.

Au-delà de l’influence des caroténoïdes et de la chlorophylle, certains facteurs extérieurs peuvent également rentrer en compte dans la coloration des écorces comme les conditions climatiques ou encore le marché auquel elles sont destinées.

Le rôle des marketeurs et distributeurs #

Si la vraie couleur des agrumes n’est pas le orange, pourquoi sommes-nous confrontés à des étalages entièrement oranges dans nos supermarchés ? La réponse tient principalement de la psychologie et des attentes des consommateurs !

D’une part, les spécialistes du marketing savent pertinemment que la couleur orange est associée à une image positive dans notre société : réconfortante et généreuse, elle incite au partage et à la convivialité.

À lire Taillez ces plantes en hiver pour une floraison éclatante au printemps

Un processus de sélection et d’élimination

D’autre part, les canaux de distribution sont également impliqués dans cette sorte de standardisation. En effet, selon des normes qualitatives mises en place à l’échelle européenne, les fruits doivent présenter un certain nombre de critères pour avoir le droit d’être commercialisés.

Or, l’un de ces fameux critères concerne la couleur : les agrumes qui ne sont pas suffisamment orange courent donc le risque de tomber sous le coup de l’exclusion du marché !

Agrumes et coloration artificielle #

Cette traque effrénée de l’orangé conduit parfois certaines entreprises peu scrupuleuses à employer des méthodes détournées pour donner aux agrumes une apparence plus « convenable ». Il existe ainsi des techniques de coloration artificielle pouvant agir directement sur leur apparence externe.

Mais face au scandale, rassurez-vous : aujourd’hui, ces pratiques sont heureusement strictement encadrées par la législation française et européenne.

À lire Plantes d’intérieur en hiver : évitez ces réflex pour éviter les erreurs de soin

La vraie couleur des agrumes n’est pas le orange : révélations

Alors, à quoi ressembleraient les agrumes sans cette transformation ? À vrai dire, il est à peu près certain que votre étalage quotidien paraîtrait beaucoup moins homogène qu’il ne l’est maintenant… mais aussi bien plus authentique !

En fin de compte, la démystification autour de cette question souligne l’importance d’une approche plus transparente et réaliste face à notre alimentation. À force de vouloir trop tout normaliser, nous finissons par créer des mythes culinaires.

Univers-Du-Jardin.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Accueil » Actualités » La vraie couleur des agrumes n’est pas le orange, découvrez pourquoi